jump to navigation

Bougez en Famille: Just Dance décembre 20, 2010

Posted by The Urban Greyling in Critique, Enfants, Geek.
Tags: , , ,
add a comment

En guise de cadeau d’anniversaire à mon épouse (qui fête ses XX ans aujourd’hui), les enfants et moi lui avons offert une copie du jeu « Just Dance » pour la console Wii. Produit par Ubisoft, ce jeu continue la lignée grandissante des « rhythm game » engendrée par les Dance Dance Revolution et Guitar Hero de la dernière décennie.

Micro Critique

Just Dance (le premier d’une série de deux titres) est un jeu qui se veut un simulateur de chorégraphie de spectacle Pop et de vidéoclips. Armés de la légendaire Wii-mote, les participants (de 1 à 4) doivent suivre ce que le danseur modèle fait à l’écran au rythme de plus d’une trentaine de chansons rock, pop ou hip-hop.

Le jeu suit les mouvements de la Wii-mote (de base) de deux façons. Premièrement, il accorde des points si les danseurs en herbes synchronisent leurs mouvements de bras avec celui de l’écran, un personnage filmé et ensuite coloré de façon digitale.  J’ai été grandement surpris du nombre très varié et souvent hilare de mouvements répertoriés dans les 30+ chansons que le jeu possède. Deuxièmement, le jeu récompense les danseurs qui se donnent à fond et dépensent de l’énergie en se faisant aller le derrière. Le jeu détecte le taux de vibration appliqué à la télécommande pour attribuer des points supplémentaires.

Le jeu possède deux plusieurs modes de jeu dont le Jeu Rapide, un tutoriel, un mode « réchauffement » et même un jeu de « statue! » où les danseurs doivent danser et stopper brusquement leurs mouvements selon les indications visuelles du jeu.

Ce jeu demande beaucoup d’énergie. Gare aux personnes qui s’essoufflent facilement. Bien que le jeu possède l’option de jouer des versions courtes de chacune des chansons (à la Dance Dance Revolution), je me suis retrouvé en sueur après 15 minutes de jeu.   Par contre, c’est très satisfaisant de saisir les subtilités du jeu et de tomber dans les modes « combos » quand on réussit à aligner une série de manœuvres parfaites.

Notre expérience familiale

On s’est installé hier après-midi pour tester le jeu et pour s’exercer trente minutes, selon l’entente que j’ai avec mon fils. Rory ma fille de 7 ans à démarré le jeu et choisi l’option « réchauffement », au grand déplaisir de mon fils Nico qui hait en faire. Je dois avouer que moi aussi je m’en passerais bien, mais après avoir joué quelques fois, je vous jure que c’est nécessaire. Le réchauffement dure environ 5 minutes.

À la fin de réchauffement, on s’est tous placé devant la télé (je suggère les enfants devant, les parent derrière et de biais aux enfants, en forme de U très évasé) et on y est allé. Les mouvements sont difficiles et c’est vraiment pas évident, pour ce trentenaire bedonnant de faire les mouvements de façon précise. Les enfants aussi on eu du fil à retordre pour s’ajuster à système, et ce surtout avant qu’on se rende compte qu’on pouvait aussi faire des points juste en se trémoussant énergiquement.

Après quelques chansons, on s’était tous habitués et nos scores s’en ressentaient, avec mon épouse Alex en tête, championne du « shake your booty ».

Le jeu avait été adopté!

C’est un excellent jeu pour la collection familiale pour ceux qui se cherchent une activité intérieure qui est énergique, et qui est plus inclusive que Wii Fit.

J’ai trouvé le jeu chez EBGames, à 29,99 $, la version 2 du jeu est aussi disponible à 39,99 $ et si on achetait les deux en boutique, elles revenaient à 49,99 $ l’ensemble.

Lego Creationary septembre 13, 2010

Posted by The Urban Greyling in Critique.
Tags: , , , ,
3 comments

Plus tôt cette année, la légendaire compagnie de jouets Lego s’est lancée dans le marché des jeux de table familiaux.  Il y a quelques semaines, mon ami PM, intrigué par le concept mais pas assez pour se l’acheter, l’a généreusement acheté à mes enfants Nico (8 ans) et Laurélie (7 ans).

(À la seule condition qu’il puisse jouer quand il viens souper chez nous, he he he).

À sa plus simple expression, Creationary est une version 3d de « Fais moi un dessin » avec des briques Lego incluses avec le jeu.  Il n’y a pas de tableau, pas de pions,  juste 3 piles de cartes représentant les 3 niveaux de difficulté du jeu: facile, intermédiaire, expert.  Chaque cartes comportent 4 images, une pour chacune des catégories de modèles à construire, soient: Nature, objet, édifice et véhicules.

Exemples:

  • Facile, Nature: un poisson
  • Intermédiaire, Objet: une laveuse à linge frontale
  • Expert, Édifice: le pont de Londres

Les règles sont trilingues (anglais, français et italien) et laissent beaucoup place à l’interprétation (variantes, durées de constructions variables, etc) afin d’adapter le style de jeu selon l’age des participants et leurs aptitudes créatives, incluant une excellente page qui dit: « C’est votre jeu, faites vos propres règles ».

Le jeu vient avec une excellente sélection de pièces Lego et bien que vous pourriez en rajouter de votre propre collection, ce n’est pas nécessaire car ça encourage le modéliste à  sortir de ses techniques habituelles pour construire quelque chose quand il manque de pièces d’une certaine taille ou couleur.

Ma pièce préférée est ce petit personnage (voir photo), le quart de la taille du petit bonhomme Lego habituel, qui est parfait pour jouer avec l’échelle des modèles qu’on construit.

J’ai joué une dizaine de parties avec mes amis et enfants et on s’est bien amusé, mais je vous suggère d’explorer rapidement les diverses options du jeu, surtout si vous avez des gens qui se disent sans créativité, parmi votre cercle d’ami.  Certains mode de jeu sont plus coopératif.

Malgré cela, c’est un excellent jeu, qui se chiffre à environ 45$ en boutique comme le Carta Magica.  Le Geek Daddy vous le conseille pour Noël ou pour l’anniversaire de vos enfants de 7 ans et +

Si vous avez des questions, n’hésitez pas!